Toil'd'épices, pour tout savoir sur les épices, condiments et herbes aromatiques

Domination commerciale du Portugal (et de l'Espagne)

De Toildepices

Comme la route de l'Orient directe est contrôlée par les arabes, Le Prince Henri du Portugal (1394-1460), dit le Navigateur, va organiser de nombreuses expéditions en contournant l'Afrique par l'ouest dans le but de trouver une nouvelle route maritime des épices.

1445, découverte du Cap Vert.

Les premières expéditions vers la côte occidentale de l'Afrique reviennent de l'Afrique tropicale avec du poivre de Guinée, mais après la mort du prince.

1487 : Franchissement du cap de Bonne-Espérance par Bartolomeu Dias

1498 : Vasco de Gama contourne l'Afrique par le cap de Bonne Espérance, puis rallie Monbasa et atteint directement l'Inde par l'océan indien (Calicut, le 21 mai 1498 après 10 mois de voyage) et aurait crié : "pour le christ et les épices !". Il séjourne plusieurs mois, d'abord les souverains locaux sont méfiants, mais très vite il est introduit auprès du Zamorin de Calicut. Juste avant son départ, il lui demanda s'il pouvait emporter un pied de poivrier choquant le Zamorin et sa cour. Il se vit répondre philosophiquement : "vous pouvez prendre nos poivriers, mais jamais vous n'aurez nos pluies"... Il put quand même charger de nombreuses épices (cannelle, girofle, muscade, gingembre, poivre) ainsi que des bijoux et surtout un message du potentat local qui se dit prêt à commercer avec le roi du Portugal. Il fut accueilli comme un héros lors de son retour à Lisbonne. Au retour des explorateurs, le cours du poivre chuta de 80%, ce fut un coup dur pour Venise ! Les épices du nouveau monde

Ayant découvert le pays que nous étions venus chercher, comme aussi les épices et des pierres précieuses, le moment était venu de nous en retourner. Nous fîmes donc voile vers le Portugal, grandement réjouis de la bonne fortune qui nous avait permis de faire une si grande découverte.
Vasco de Gama, 1498.


Les Espagnols eux aussi se lancent dans la course aux épices et à la découverte du monde. Comme la route de l'Orient est contrôlée par d'autres, d'après les écrits des anciens, ils se lancent à la recherche de la route de l'ouest. Ainsi en 1492, Christophe Colomb (1451-1506) arrive à l'île d'Hispaniola aux Caraïbes puis peu de temps après sur le continent américain, tout en étant persuadé d'avoir trouvé l'extrémité de la Chine. Son premier voyage était composé de 3 navires qui atteignirent en 69 jours de navigation les Bahamas, Cuba et Haïti. Il fit en tout 5 expéditions vers ce nouveau monde. Il fut le premier européen à goûter au piment qu'il nomma 'poivre rouge', introduisant ainsi une confusion qui règne encore de nos jours. Il découvrit aussi : le tabac, l'igname, le piment de la Jamaïque, la vanille, la pomme de terre, le chocolat, l'arachide, la dinde, etc…

  • 1500, Cabral (Portugal), sur les traces de Gama, découvre le Brésil, dont il revient avec une profusion d'épices. Ainsi le monopole Vénitien est complètement rompu, provoquant une grande variabilité des prix.
  • 1504, Manuel 1 ier impose un prix fixe pour le poivre
  • 1506, le marché des épices de Lisbonne passe sous contrôle de la couronne portugaise.
  • 1510, Installation des portugais à Goa et Ceylan après un affrontement contre des arabes qui dominaient le marché sur l'océan Indien. Les portugais se lancent dans l'exploitation des forêts de cannelle, et installent d'un monopole pour plus d'un siècle. Puis ils s'étendent vers l'est : en 1511, Malacca sur la côte occidentale de la péninsule malaise (proche des Moluques et de Banda).

1512 les bandas tombent par la ruse. Pendant une soixantaine d'années, les portugais placent des comptoirs comme ils veulent : Ceylan, en Inde (Goa, Calicut, Cochin,…), Malacca, Philippines, Moluques, Macao, îles de la Sonde,… les autres pays (France, Angleterre) grignotent les restes grâce à des corsaires comme Drake ou Ango (plus de 300 bateaux portugais pris).

Les Espagnols se lancent avec Fernand Cortez à la conquête du Mexique en 1519 pour l'or des Incas et les épices.

Magellan contourne les Amériques par le sud ( passe le détroit de ... ... Magellan en octobre 1520). Puis en 1522, il découvre les Moluques faisant éclater la rivalité entre l'Espagne et Portugal. Il meurt aux Philippines, S.del Cano ramena l'expédition en Europe.

En 1545, le Mary Rose, bateau anglais, coule avec son équipage. 5 siècles plus tard, il est redécouvert et chaque marin avait conservé sur lui un sac contenant des grains de poivre prouvant ainsi la valeur, pour l'époque, des épices.

En 1580, le Portugal passe sous la couronne espagnole. Les espagnols vont appliquer la même politique que les portugais : Leurs représentants locaux payent un tribu annuel à la couronne qui les autorise à faire du commerce pour leur propre compte. Il y eut plusieurs tentatives de l'Etat de réduire et contrôler le commerce local en imposant des tarifs fixes et en prélevant une partie des épices vendues. Mais il y avait de grandes difficultés à faire respecter les lois (éloignement de la couronne, distance entre les comptoirs,…). Donc le commerce privé reste florissant (espagnol, portugais ainsi qu'asiatique). Le commerce local est basé sur le troc : aux îles Banda, la coutume est d'échanger les épices contre de la nourriture et des vêtements. Les marchands maintiennent artificiellement le cours de la fleur de muscade (macis) 7 fois au dessus de la noix de muscade.


Lire la suite de l'Histoire du commerce des épices : Les Hollandais et le VOC


Commentaires sur Facebook