Toil'd'épices, pour tout savoir sur les épices, condiments et herbes aromatiques

Moutarde de la Bénichon

De Toildepices

C'est la moutarde qu'on prépare pour la fête de la Bénichon, même si ça ne se fait que dans le canton de Fribourg qui est catholique et qu'à part les fribourgeois personne n'aime la moutarde de Bénichon (je suis méchante, mais c'est presque vrai, il faut être tombé dans le chaudron petit je crois).

Il s'agit d'une pâte à tartiner (comme une confiture, mais avec un goût indéfinissable) et donc qu'on la tartine sur la cuchaule (sorte de pâte levée fortement safranée, donc jaune, que l'on prépare pour la fête de la-bé-ni-chon, tu as compris!) la cuchaule avec du beurre frais et/ou n'importe quelle autre confiture ou gelée c'est délicieux!!!


Ingrédients

Recette

Faire tremper dans un peu de vin blanc sec de la farine de moutarde noire pendant une nuit. Faire bouillir de l'eau pendant 30 minutes avec du sucre roux, cannelle, badiane, anis vert, coriandre, infuser une nuit, filtrer. Ajouter un peu de farine à l'infusion, cuire 15 minutes en agitant. Hors du feu, ajouter à l'infusion, la moutarde trempée, du vin cuit ( réduction à feu doux d'un mélange de jus pommes et de jus de poires : un sirop épais brun foncé). A consommer avec de la cuchaule.

Origine

C'est le canton de Fribourg en Suisse et elle était faite juste pour cette fête. Fête traditionnelle fribourgeoise, de septembre à octobre, la Bénichon et le Recrotzon sont fêtés dans chaque village durant cette période, à 14 jours d’intervalle.

L'origine de la Bénichon se perd dans la nuit des temps. Les gruériens fêtent ainsi la fin des récoltes et le retour des vaches en plaine après leur séjour de quelques 4 mois dans les alpages.

Cette fête religieuse donne lieu, en réalité, à des festivités où l’on savoure le menu traditionnel de la Bénichon qui commence par une cuchaule dont les tranches sont tartinées avec du beurre et de la moutarde de Bénichon. Puis viennent le bouillon de légumes, les saucisses et haricots, suivis par le gigot d’agneau et enfin, en guise de dessert, meringues, crème double, beignets, bricelets, croquets, cuquettes. En plaine, la Bénichon a lieu à la fin du mois de septembre, tandis qu’à la montagne, elle se déroule le deuxième week-end d’octobre.


Commentaires sur Facebook


Outils personnels